Accueil > Ephémères

Ephémères

Instants Intranquilles d’Irréversibilité

Du 9 au 11 novembre 2011 à la Verrerie d'Alès (Gard, Languedoc-Roussillon)

Travail sur le Point de Non-Retour

En partant d'une esthétique délicate et maniériste à la façon de Wong Kar Waï jusqu'en glissant dans la folie poétique de Fellini, nous agiterons des pulsions monstrueuses et ordinaires à la fois, des pulsions impalpables. « Traquer des instants qui meurent », c'est arriver à saisir ce temps éphémère, ce sentiment d'Irréversibilité, cet effondrement. L'instant de non retour, celui qui impose l'écoulement inexorable de l'existence qui passe et qui n'offre pas la moindre prise. Dans ce lieu non-dédié qu'est la verrerie d'Alès, ancien bâtiment industriel en pierre, la recherche scénographique se fera en tenant compte de cet espace singulier.

Distribution
Marie Molliens : écriture et mise en scène, acrobate, fildefériste
Vincent Molliens : création scénographique
Luca Forte : équilibres
Konan Larivière : acrobate porteur
Julien Scholl : mât chinois
Séverine Bellini : contorsion
Nathalie Halley : dompteuse
Benoît Keller, Christian Millanvois : création musicale et musiciens
Arnaud Gallée : régisseur son
Fanny Molliens : assistante à la mise en scène

3 représentations publiques après 20 jours de laboratoire de recherche et de répétition dans le cadre de la manifestation « Cirque en Marche #6 » co-organisée par le Cratère Scène Nationale d'Alès et la Verrerie d'Alès PNC-LR. Production déléguée la Verrerie d'Alès PNC-LR